La résidence

   Présentation Générale 

 

La résidence du Maine est un établissement médico-social appelé « Foyer d’Accueil Médicalisé », elle accueille : 56 hommes ou femmes de plus de 18 ans en situation de handicap moteur avec ou sans troubles associés dont l’état de santé nécessite des soins médicaux réguliers.

 

L’établissement, ouvert toute l’année 24h/24, accueille des personnes en situation de handicap dont la dépendance est constatée par la CDAPH (Commission des Droits à l’Autonomie des Personnes Handicapées) de la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées).

 

Identité historique 

 

L'établissement a ouvert ses portes avec 34 personnes adultes en situation de handicap en mars 1988.

 

Il s'est agrandi en 1998, et accueille désormais 56 résidents. 

 


La Résidence du Maine : un établissement de l'APF 

 

 La Résidence du Maine est rattachée à la Région Ile de France APF qui regroupe :

·    8 délégations départementales,

·   20 structures pour enfants et adolescents (3 CAMSP, 12 SESSD, 2 IEM, 1 IEM FP, 2 IME)

·   35 structures pour adultes : 6 SAAD ou SAV, 1 SSIAD, 8 SAVS, 8 SAMSAH, 3 accueils de jour, 7 foyers (de vie ou médicalisé), 2 MAS.

 

Les finalités de la résidence pour les résidents 

 

1- Contribuer à la sécurité, au confort, au respect de l’intimité et de l’intégrité, au bien-être du résident  en lui proposant :

- Un accueil personnalisé  et un accompagnement adapté

- Un espace privatif approprié et un environnement collectif adapté

- Une restauration adaptée respectant l’équilibre diététique, la prise en compte des goûts et des régimes.

 

2- Maintenir, développer ou suppléer les capacités du résident dans les actes de la vie quotidienne et, le cas échéant, accompagner la diminution de celles-ci.

 

3- Garantir pour chaque résident, en étant attentif à ses possibles manifestations de souffrance, la meilleure santé possible. 

 

 

4- Accompagner chaque résident dans sa vie personnelle et sociale en :

- Facilitant le maintien, le développement ou la restauration de ses liens familiaux, amicaux et sociaux

-  Favorisant son accès aux droits à une vie affective, sentimentale et sexuelle

- Encourageant l’exercice de sa citoyenneté 

- Favorisant son épanouissement dans un environnement social adapté

- Permettant à chacun de participer à des activités socioculturelles et sportives 

- Valorisant l’estime de soi

 

L'organisation des locaux de la résidence

 

 Pour des raisons d’organisation et de suivi du travail, la résidence est répartie en 3 secteurs qui regroupent les 56 chambres individuelles des résidents.

A cela s s’ajoutent des locaux communs :

-Divers bureaux : direction, adjoint de direction, secrétaire, commis administratif, comptabilité, animation vie sociale, cadre infirmier, médecins, psychologue, référent qualité, les IRP (Instances Représentatives du Personnel

- Une infirmerie (Secteur 1)

- 3 salles pour les services auxiliaires de vie (AXA), une par secteur

- Un atelier/bureau des ergothérapeutes (Secteur 2)

- Une salle de kinésithérapie (Secteur 1)

- Une salle d’animation

- Un atelier d’arts plastique (Secteur 2)

- Une salle de réunion (Secteur 3)

- Un atelier pour le service entretien au sous-sol

- Les vestiaires du personnel au sous-sol

- Une salle de restauration collective, et une plus petite dite « salle à manger des familles », une salle à manger ainsi qu’une salle de repos pour le personnel

- Divers locaux techniques au sous-sol, la cuisine, la lingerie. 

 Les résidents accueillis 

 

La résidence du Maine reçoit des personnes adultes présentant un handicap moteur qui peut être :

- De naissance

- Suite à une maladie

- Suite à un accident

Ce handicap peut être évolutif ou stabilisé. Les personnes accueillies sont dépendantes pour la majeure partie des actes de la vie courante. Certaines personnes sont  aptes à prendre part aux décisions qui les concernent, cependant la majorité a besoin du soutien de leur famille, des mandataires judiciaires (tuteurs/curateurs) ou de la conseillère en économie sociale et familiale (CESF).

Pour plus d'information ou pour venir en séjour à la résidence consultez l'onglet "séjours temporaires".

 

L’accompagnement, l’hébergement et la vie sociale 

 

L’accompagnement offert se construit avec le résident. Il est formalisé dans un projet personnalisé (PP) et un avenant au contrat de séjour mis à jour annuellement et annexé au contrat de séjour.

Chaque résident dispose d’un espace privatif adapté (chambre, douche, lavabo et WC) et d’espaces collectifs. L’équipe d’aides médico-psychologiques, aide-soignants, agents de soins (appelée AXA à la résidence du Maine) assure l’aide aux actes de la vie quotidienne et participe aux animations dans la journée et assure une service de veille, la nuit. 

 

Le service animation vie sociale propose, en lien avec le projet d’établissement et les projets personnalisés des résidents, des ateliers, des sorties, des spectacles et des activités diversifiées.

 

La conseillère en économie sociale et familiale assure un accompagnement plus individualisé, dans les démarches administratives des résidents.

 

Concernant le suivi médical et paramédical :

Chaque résident choisit son médecin traitant généraliste qui intervient en libéral et, si nécessaire, l’oriente vers des consultations spécialisées.

L’équipe médicale de la Résidence du Maine est constituée de :

-  Un médecin coordonnateur garantissant le suivi et la cohérence des interventions médicales et paramédicales.

-  Un médecin de médecine physique et de rééducation  assurant un suivi régulier de l’évolution des handicaps et des besoins qui en découlent.

Une convention a été passée avec un médecin psychiatre qui intervient tous les 15 jours auprès des résidents (soit à leur demande, soit après échange avec le médecin coordonnateur) ainsi qu’auprès des équipes pour l’aide à la compréhension des problématiques et des pathologies.

L’équipe paramédicale (infirmiers, ergothérapeutes, kinésithérapeutes) dispense, sous la responsabilité du cadre infirmier, les soins visant à maintenir le meilleur état de santé physique et psychique. 

Des orthophonistes libéraux réalisent des séances de rééducation sur prescription médicale.

 

Un psychologue peut intervenir auprès des résidents, si telle est leur demande, plusieurs fois par semaine.